Le cinéma

(Sous-titre : à Saint-Paulien et en alexandrins)

Dans les années soixante, il partit en vacances

Après avoir bouclé sa dernière séance

Et le ciné devint comme chantait Mitchell

Un garage bourré d'un tas de matériels.

Et pour voir Ventura, Delon ou Belmondo

Il fallait se rendre dans la vill(e) des Ponots.

Trois décennies plus tard, un trio de compères

Epris du septième art et pourtant inexperts

Eur(ent) le cran par l'écran de rêver d'évasion

Et ce fut l'aventur(e) avec Cinévasion.

Ils fur(ent) bien hésitants mais ô combien toniques

Les premiers pas tremblants de l'époque héroïque.

Il fallait amener le matos en carriole

Fair(e) le noir sur le toit, risquer la cabriole

Obturer le grand jour pour un maximum d'ombre

Et installer des chais(es) très souvent en surnombre.

Un jour, le matériel fut déposé sur site

Grâce à des salariés qui livraient bien et vite.

Alors les bénévol(es) se mettaient au travail

Et installaient presto tout le lourd attirail.

Des mètr(es) et hectomètres de films embobinés

Qui malicieusement pouvaient se débiner

Si mal arrimés sur l'enrouleur-dérouleur

Et le tout surmonté du pesant projecteur.

Fair(e) serpenter le film dans différents rouages

Réclamait sans nul dout(e) beaucoup d'apprentissage.
Puis il fallait poser les haut-parleurs et câbles

Pour essayer d'avoir un son plus impeccable

Enfin lancer l'amorc(e) au titre de l'essai

Et si décalage d'imag(e) recommencer.

L'été, les trois compères, à la Rochelambert

Sitôt la nuit tombée, projetaient en plein air.

C'était une épopée, un énorme Barnum

Qui réclamait la main de quatre ou cinq bonhommes.
La séanc(e) finissait souvent après minuit

Après avoir rangé dans le froid de la nuit.

Dans les années deux mille, la Jeanne d'Arc adieu

Direction le Chomeil, autre sall(e), autre lieu.

Sièges fix(es), confortables, gradins d'amphithéâtre

Appréciés au ciné mais aussi au théâtre

Cabin(e) de projection, local de rangement

Ce fut un radical et util(e) changement.

Cependant, on restait encor à l'argentique

Quand merci le progrès survint le numérique     !

Après un(e) formation, le trio de compères

Sut avec réussit(e) maîtriser son affaire.

Et au sein de Péplum et de Cinévasion

Propos(e) des films récents, en 2 D ou 3 D

Des films d'animation et pour groupes formés.

 

 

Michel CHANUT, le 16 avril 2015
 

    1980: Première réunion pour élaborer un projet de cinéma itinérant.

Une quinzaine de communes sont présentes au MONASTIER SUR GAZEILLE.

 

  16 octobre1982:  Création de l’association, Début officiel du circuit.

                 Thierry DELEAGE est élu président 16 octobre 1982)

 

  1983: Première projection qui s'étale sur quinze jours du MERCREDI de la première semaine au JEUDI de la deuxième semaine.

Le matériel est conçu pour du 16 mm et le film est livré sur 5 ou 6 bobines.  Le transport et les séances sont effectués par les bénévoles de chaque commune avec leur propre véhicule.

Les tarifs sont alors de 15 francs et de 12 francs.

 

 1985: Grâce à la charte culturelle " ÉTAT DÉPARTEMENT ", CINEVASION améliore sa qualité d'image en achetant un projecteur de 35 mm munit d'une ampoule halogène. La projection est toujours entrecoupée par le changement des bobines.

 

 1990: Achat d'un projecteur équipé d'une lampe au XÉNON qui améliore la luminosité de l'image sur l’écran, puis d'un ENROULEUR-DEROULEUR qui permet le passage en continu du film.

              Jean-Paul PREYNAT est élu président (5 octobre 1990)

 

 1992: Embauche d'un CES et acquisition d'un véhicule utilitaire (C 15) subventionné à hauteur de 15 000 f par le CONSEIL GÉNÉRAL.

 

 1994: Achat d'un deuxième projecteur au XÉNON et d'un deuxième enrouleur dérouleur pour une meilleure qualité des séances.

      Hors circuit (scolaires, collège, ..)

               Mise en place du dispositif COLLÈGE AU CINEMA

 

 1995: Changement du véhicule (15 000 f de subvention du CONSEIL GÉNÉRAL)

              Gérard BERGER est élu président (3 juin 1995)

 

              10 octobre 1995, embauche d'un salarié en CDD

 

 1997: Réparation des enrouleurs.

               Plein Tarif : 22 f     Réduit : 16 f  

 

 1998: Achat  de petit Matériel (5 000f subvention du CONSEIL GÉNÉRAL)

              Achat d’un “Partner” d’occasion (pas de subvention)

              Janvier 98 : Planning avec deux films en parallèles pour quinze jours, ce qui donne une séance par semaine dans chaque commune.

 

 1999: Subventions CG : 15 000 F, CR : 50 000 F  DDJS : 5 000 F (Spectacle de l'ami Charlot)

 

 2000: Ouverture d’une troisième semaine, avec l’achat d’un 2nd véhicule (CG 15 000 F)

 

 2001: Passage d'un salarié en CDI le 01/06/2001. Mise en place du dispositif ECOLE ET CINEMA

           CG : 2 287€, CR : 7622€.

           Plein Tarif: 4€     Réduit: 3€     Groupe: 2,5€

 

 2002: Embauche d'un CEC le 01/06/2002, mise en place de « école et tout petit »,

               CG : 2 100€

 

 2003: Renouvellement d’un véhicule CG : 2 100€, CR : 10 000€

 

 2004: Achat d'un projecteur BUISSE-BOTTAZZI  d’occasion de 500W Xénon.

Changement des têtes de lecture du son  des trois projecteurs et équipement d’un des appareils en lecture son stéréo pour le son dolby

Modification d’un projecteur de 500W en 1600W (celui équipé stéréo).

CG : 1000€.

 

 2005: Lauréat du prix département organisé par la Banque Populaire « prix initiative région ». (5000€)

       Projection en extérieure, dans la cour du Conseil Général, en nocturne lors de la fête du roi de l’oiseau au Puy en Velay.

       Juillet et Août toujours les deux séances plein-air au Chambon sur Lignon (depuis 6 années).

       Août séance plein-air au bois de Bonneterre au Puy en Velay.

 

 2007:  Changement d'un projecteur de 500 Watts en 2600 Watts (15 547,97 € TTC)

              CR: 2 036 €      CG: 5 000 €

 

 2008: Les tarifs changent à partir du mercredi 26 Novembre 2008.

              Plein tarif : 4,80 €  Réduit : 3,80 €     Groupe : 2,70 €

              Pas de demande de subvention

 

 2009: Achat du TRAFIC (18 789,74 € TTC)

              CR: 3 053 €    CG: 7 500 €

 

 2010: Création du site internet (hébergé sur SFR) à l'adresse suivante:

                            http://cinevasion.perso.sfr.fr/Cinema/

         Attention ce site n'est plus valable depuis mars 2016.

            Il est remplacé par http://cinevasion43.wix.com/site

 

 2011: Changement des tarifs en février : Plein tarif : 5,00€   Réduit : 4,00€  Groupe : 3,00€

 

 2012: Cinévasion obtient le label de classement Art et Essai

           Embauche d'un deuxième salarié en CDI , 26h

           Poursuite du dossier pour le passage au numérique.

           Proposition d’extension du circuit.

 

 2013: Le  passage au numérique est devenu une réalité, merci aux bénévoles pour leur investissement  lors de  cette transition technologique ainsi que nos partenaires à savoir le Conseil Général de la Haute-Loire,, le Conseil régional d’Auvergne et le CNC.

 

 2014: Changement important du bureau et très gros travail de ce nouveau bureau pour pérenniser le fonctionnement de Cinévasion.

         Diverses aides ont permis de ne pas cesser l’activité.

         Une adhésion modulée est demandée aux points de projection.

         Achat des deux partners avec l’aide du CR.

 

 2015: Cinévasion espère poursuivre son développement via le lancement d'un financement participatif pour pallier aux nombreuses charges financières.

 

 2016: Création du nouveau site à l'adresse: http://cinevasion43.wix.com/site

       16 240€, c'est la somme atteinte lors du financement participatif mis en place avec Ulule. Un grand merci aux contributeurs et en particulier RTE qui a participé à hauteur de 7 500€.

       Ce financement a permis de rembourser les personnes de Cinévasion qui avaient avancé de l'argent.

 2017: Les résultats financiers et cinématographiques (2016) sont encourageants grâce aux travail du bureau et à l'investissement des salariés et des bénévoles.

     l'année 2017 est pleine d'espoirs, confirmation à la fin de l'année!

2018: Accueil de la commune de Retournac

2019: Très bonne année! Merci à tous et surtout au public

2020: Bienvenue à Lantriac qui débute ses séances en janvier 2021

La COVID 19 a fortement perturbée notre activité et laisse planner des certaines incertitudes sur l'avenir!